Télécharger : Surf – Règlement des rencontres

GENERALITES

Les compétitions se déroulent soit en Surf soit en Bodyboard.
Chaque compétiteur se présente avec son matériel préalablement vérifié par les enseignants accompagnateurs (état de la planche et du « leash »).

Attestation de natation
Une attestation de natation validée par l’enseignant qui encadre l’activité est présentée lors de la manifestation. Cette attestation est attribuée suite au test de sécurité validé par la commission technique surf.
Objectif du test : Capacité à se déplacer et évoluer avec aisance dans l’eau.
Descriptif : Départ chute volontaire vers l’arrière puis nager 50m de manière continue avec une culbute dans les 25 premiers mètres, une apnée d’au moins 5m en milieu de parcours puis une deuxième culbute dans les 25 derniers mètres. Maillot de bain en piscine.
En milieu naturel le port du short est autorisé et le départ se fera à partir d’un objet flottant (planche surf, tapis flottant etc…) dans une profondeur d’eau supérieure à 1,80m.
Evaluation : Nage continue, sans reprendre pied au sol et sans signe de panique.

REGLEMENT SPORTIF DE LA COMPETITION PAR EQUIPE D’AS

Il s’agit de comptabiliser le maximum de points par équipe d’AS.

1- Composition des équipes

(Depuis la rentrée 2017 )
SURF et BODYBOARD

– Epreuve par équipe d’établissement « TAG TEAM » des AS collèges ou lycées sous forme d’un relais composé de 4 compétiteurs dont un capitaine et un « Power Surfeur ». Les benjamins 2èmes année peuvent être surclassés. Pour les finales, si leur nombre est suffisant (4) une catégorie sera créée. A défaut ils concourront avec les minimes.
Les équipes de moins de 4 sont classées hors concours.

Pour les 2 spécialités, il est par ailleurs envisageable de constituer des équipes mixtes d’établissement.
– Cette équipe peut être mixte (cf. rubrique bonifications et pénalités).
– Une fiche d’engagement spécifique est prévue à cet effet. Elle sera utilisée lors du challenge par le juge de box ainsi que pour la comptabilité. (Voir sur le site USSP)
12 équipes maximum sont invitées à participer à la compétition.

2- La durée de la série (60 à 90 minutes)

– La durée de la série est fixée par le directeur de compétition en fonction des conditions de vagues, des conditions météorologiques et du nombre d’équipes.
– Cette durée est susceptible d’être modifiée d’une série à l’autre.

3- Signalisation des débuts et fin de séries

► 1 coup de trompe : début de la série.
► 2 coups de trompe : fin de série.
►Particularité : pour le dernier relayeur le chef juge annonce au micro : cinq dernières minutes. Il est tenu d’être dans son box avant la fin du temps imparti pour la manche (cf. rubrique bonifications et pénalités).
► 3 coups de trompe : problème majeur, compétition suspendue, sortie de l’eau obligatoire.

4- La série

►L’ordre de passage choisit doit être respecté. Le capitaine donne l’ordre de passage de(s) la jeune(s) fille(s) au responsable de box et au MNS, juste avant le passage de son équipe (l’ordre de passage doit être indiqué dans la feuille d’engagement). Le chef juge répercute cet ordre de passage au micro.
►Le passage du relais s’effectue dans le box (cf. rubrique bonifications et pénalités).
►Les compétiteurs doivent regagner leur box avec leur planche. Le dernier relayeur est soumis à cette règle. (cf. rubrique bonifications et pénalités).
►Le dernier relayeur doit passer la ligne de son box avant la fin du temps imparti pour la manche. (cf. rubrique bonifications et pénalités).
►Un seul compétiteur à l’eau par équipe.
►Seul le capitaine est autorisé à sortir du box pour coacher (la présence des accompagnateurs est interdite au cours de la série).

5- Le Matériel

– Le matériel (surf, body-board) doit être en bon état. Le « leash » est obligatoire. Il ne peut pas être changé au cours d’une série sauf dans le cas de bris de matériel.
– A noter que les planches de « Paddle » ne sont pas autorisées.

6- Le décompte des vagues

– Règlement ISA (International Surfing Association) en vigueur (qualités et nombre de manœuvres) avec adaptation aux scolaires.
– En fonction des conditions de mer, le directeur de compétition et son chef-juge définissent le nombre de vagues maximum autorisées par surfeur (3 à 6).
– Les 3 meilleures vagues du Power Surfeur sont prises en compte. Pour le reste de l’équipe, seules les 2 meilleures vagues sont comptabilisées. Le score de l’équipe est établi sur un total de 13 vagues.
– A ce score s’ajoutent les bonifications, se retranchent les pénalités définies au paragraphe 8 (cf. rubrique bonifications et pénalités).

7- Evaluation et notation

La moyenne est établie sur les notes des 3 juges.

8- Bonifications et pénalités

a) Bonifications :
Si l’équipe comporte une fille, on doublera le score de sa meilleure vague à concurrence d’un maximum de 15 points. Si l’équipe comporte plusieurs filles, on doublera le score de la meilleure vague de la meilleure fille.
b) Pénalités :
– Les règles concernant l’ « Interférence » et le « Snaking » sont appliquées. Regarder si le bord de vague n’est pas détruit par le second surfeur. Dans ces conditions, celui qui subit l’interférence à droit à une vague supplémentaire et la meilleure vague du fautif est divisée par 2.
– Un compétiteur passe le relais à l’extérieur du box : moins 2 points.
– Un compétiteur regagne son box sans sa planche : moins 2 points.
– Une équipe regagne le box en retard à la fin de la série : moins 2 points.
– Un compétiteur dépasse le nombre de vagues autorisées : moins 2 points par vague supplémentaire.
– A la fin d’une série : si une équipe est incomplète dans son box, elle sera disqualifiée

9 – Surf Libre

Seuls les compétiteurs en série sont sous la responsabilité de l’organisation.
Hors compétition, outre le fait qu’elle puisse gêner le déroulement des séries, la pratique du surf libre est interdite.

10 – Temps d’échauffement.

L’échauffement est libre et reste sous la responsabilité de l’enseignant accompagnateur. Une durée d’échauffement est proposée par le comité d’organisation.

REGLEMENT SPORTIF DES FINALES COLLECTIVES PAR ETABLISSEMENT

1- Binômes qualifiés pour les phases finales

Un classement individuel est réalisé à partir des compétitions par équipes.
Y sont extraits les 8 qualifiés pour les phases finales : les 4 meilleurs par catégorie d’âge en Bodyboard et en surf associés aux meilleurs binômes du même établissement.
Seules les catégories Minimes, Cadets et Juniors/seniors sont représentées lors de ces finales.
Pour les benjamins 2ème année, si leur nombre est suffisant (au moins 4), une catégorie sera rajoutée. A défaut, s’ils sont qualifiés, ils concourront avec les minimes.
S’il y a peu de féminines engagées, une seule catégorie « Ondines » pourra être organisée.

2- La durée de la série (15 à 20 minutes)

La durée de la série est fixée par le directeur de compétition en fonction des conditions de vagues, des conditions météorologiques et du nombre de compétiteurs présents.
Cette durée est susceptible d’être modifiée d’une série à l’autre.

3- Signalisation des débuts et fin de séries

► 1 coup de trompe : début de la série.
► 2 coups de trompe : fin de série.
► 3 coups de trompe : problème majeur, compétition suspendue, sortie de l’eau obligatoire.

4- Les séries

– Les demi-finales : 4 Binômes d’Etablissement se rencontrent. Les 2 meilleures équipes sont qualifiées pour la finale.

5- Le Matériel

– Le matériel (surf, body-board) doit être en bon état. Le « leash » est obligatoire. Il ne peut pas être changé au cours d’une série sauf dans le cas de bris de matériel.
– A noter que les planches de « Paddle » ne sont pas autorisées.

6- Le décompte des vagues

– Règlement ISA (International Surfing Association) en vigueur (qualités et nombre de manœuvres) avec adaptation aux scolaires.
– En fonction des conditions de mer, le directeur de compétition et son chef-juge définissent le nombre de vagues maximum autorisées par surfeur (3 à 6).
– Seules les 2 meilleures vagues sont comptabilisées.
– A ce score s’ajoutent les bonifications ou se retranchent les pénalités définies au paragraphe 8 (cf pénalités).

7- Evaluation et notation

Sur les 4 notes des juges, la plus élevée et la plus basse sont supprimées et la moyenne s’établie sur les 2 notes médianes.
A l’issu du passage individuel un classement par établissement est réalisé pour qualifier les finalistes.

8- Pénalités.

– Les règles concernant l’Interférence et le « Snaking » sont appliquées. Regarder si le bord de vague n’est pas détruit par le second surfeur. Dans cesconditions, celui qui subit l’interférence à droit à une vague supplémentaire et la meilleure vague du fautif est divisée par 2.
– Un compétiteur dépasse le nombre de vagues autorisées : moins 2 points par vague supplémentaire.
– A la fin d’une série (2 coups de trompe) le compétiteur, allongé sur sa planche, doit immédiatement regagner la plage sans surfer de vagues : moins 2 points par vague surfée.

9 – Surf Libre.

Seuls les compétiteurs en série sont sous la responsabilité de l’organisation. Hors compétition, outre le fait qu’elle puisse gêner le bon déroulement des séries, la pratique du surf libre est interdite.

10 – Temps d’échauffement.

L’échauffement est libre et reste sous la responsabilité de l’enseignant accompagnateur. Une durée d’échauffement est proposée par le comité d’organisation.

Qui sommes-nous ?

Une équipe dynamique, au service des jeunes sportifs scolaires du second degré de la Polynésie Française.

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous contacter

BP 51 141 - 98 716 PIRAE - PF
Tél/Fax : (+689) 40 46 27 16
Courriel : sec.ussp@education.pf

Situé à Pirae, site Tuterai Tane, siège de la D.G.E.E